Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 novembre 2011 2 22 /11 /novembre /2011 16:11


lisbonne-0615.jpg


Le mois juin arrivant, une petite semaine de vacances et deux supers copines qui ont envie de bouger, il ne nous en fallait pas plus pour charger la voiture (charger oui oui ! 3 filles en vacances ont besoin d’un C5 break minimum) ! Le choix de la destination s’est porté sur Lisbonne pour plusieurs raisons : premièrement ce n’est pas très loin de la maison (7 heures de route), c’est une ville très agréable pour un début d’été car les températures n’atteignent pas encore des records, mais il fait tout de même suffisamment chaud pour lézarder sur le sable, on y mange bien et enfin et surtout c’est très bon marché !

Dimanche 12 juin, 7h30 départ de Bayonne direction Lisbonne via Salamanque ! La voiture chargée, le CD d’ABBA en boucle et les paquets de chips sur les genoux, nous voilà parties pour 7/8 heures de route ! Après 500 kilomètres et sensiblement le même nombre de fous rires, nous faisons une petite pause à Salamanque !lisbonne 0068 Nous prenons deux heures pour déjeuner et visiter la vieille ville et en particulier l’impressionnante Plaza Mayor, qui reste pour le moment la plus jolie place d’Espagne que j’ai vu !

 

Après cette petite pause, nous reprenons la route à travers le no man’s land de Castilla y Lèon, avec rien d’autre à horizon que des taureaux, le tout sous un soleil de plomb ! 200 kilomètres de route sans le moindre virage plus tard, nous arrivons enfin à la frontière portugaise ! pause photo !

On croit être arrivé car on est au Portugal, mais non, il reste encore 300 kilomètres ! Alors on repart gaiement en chantant à tu- tête des tubes de chanteurs oubliés, mon co-pilote lisbonne 0130cherchant un petit village où faire une escale, mais n’ayant  à proximité que de l’autoroute nous filons sur Lisbonne ! Après 200 kms sur les routes portugaises j’aperçois enfin le panneau indiquant la direction de la capitale : rassurant!

 17h heure locale, nous arrivons à Lisbonne, après 30 minutes de frayeurs sur l’autoroute (Ce n’est définitivement pas une légende, ils conduisent bel et bien comme des tarès !). Nous posons nos sacs et la voiture à l’hôtel que nous avions réservé sur internet, et nous voilà parties nous promener dans le centre-ville. C’était les fêtes de Lisbonne quand nous sommes arrivées, un défilé était en train de se mettre en place, des milliers de personnes étaient rassemblées dans les rues et autour des comptoirs la musique raisonnait, l’ambiance était très festive, un début de séjour parfait !

Nous nous sommes un peu promenées, nous sommes allées jusqu’à la baie pour apercevoir le pont du 25 de Abril (un pont rouge tel le Golden Gate de San francisco)  sur notre droite et le pont Vasco de Gama sur notre gauche qui fait 12 kilomètres de long dont 8 au-dessus de l’eau. Nous sommes ensuite parties diner, au menu du poisson bien sûr et une bouteille de vinho verde ! (vin pétillant portugais, sans artifice mais très agréable avec un poisson ou une salade). Ne souhaitant pas participer aux festivités locales, nous sommes rentrées nous coucher, car la journée suivante s’annonçait chargée !



lisbonne 0233


Afin d’optimiser notre journée nous avons préparé un itinéraire concis mais efficace. Le matin, après un petit déjeuner très copieux pris à l’hôtel, nous sommes partis vers l’est en direction de Castelo Sao Jorge. Ce château est situé sur une colline qui surplombe la ville et donne un point de vue incroyable sur tout Lisbonne et ses environs. Pour y accéder nous avons dû traverser le quartier populaire de Mouraria qui se trouve être le quartier un peu malfamé de Lisbonne !

 

 

 

 

Confiantes, nous voilà parties à l’assaut de ce quartier qui en effet s’est révélé être mal fréquenté, dégradé, mais qui avait gardé un certain charme qui me plaisait beaucoup, maison colorées, quartier animé…lisbonne 0281Un camion blanc plus tard et un record du monde de descente d’escalier en poche, nous choisissons un nouvel itinéraire. Ce paragraphe mérite quand même un brin d’explication. Arrivée en haut d’un interminable escalier nous offrant un point de vue exceptionnel sur la ville, notre amie Claire eu soudain l’impression qu’un camion blanc nous suivait … Dans le face à face Charlotte et Catherine contre le camion blanc nous avons perdus et pour le confort de toutes nous décidons de partir ! Le mystère de l’attaque du camion blanc plane toujours en réalité !lisbonne 0337

Cette petite frayeur plus tard nous avons rejoint Sao Jorge, pris un billet et pénétré dans le jardin dominant la ville. Un point de vue à couper le souffle s’offrit à nous ! Pause photo ! Un tour dans les ruines du château, qui nous offrit à chaque coin du château des vues aussi remarquables les unes que les autres. La rencontre d’un paon et 185 photos plus tard de ce même paon pour Catherine, nous quittons le château pour le quartier de l’Alfama !

L’Alfama est un quartier tout blanc, construit de façon archaïque, s’apparentant à un véritable labyrinthe au sud de Sao Jorge. Ce joli petit quartier typique et intimiste ne laisse personne indiffèrent. Adossé à une colline, l’Alfama est alors constitué pour une grande partie d’escaliers, d’impasses, de ruelles et de petites places ombragées, offrant à chaque ouverture sur le Tage une vue fraiche et reposante.

lisbonne 0538

Ce petit quartier ressemble davantage à un petit village en amont de l’océan, qu’à un quartier de capitale européenne très peuplée.

Après avoir quitté ce charmant quartier, qui reste mon coup de cœur du séjour, nous avons continué notre itinéraire. Laissant ainsi le calme de l’Alfama pour l’agitation du quartier du Chiado et du Bairro Alto. Le Chiado est le centre chic de Lisbonne, celui qui abrite banques et boutiques de luxe, c’est également un haut lieu de la culture portugaise. Nous sommes d’ailleurs passées devant un certain nombre de bibliothèques, de librairies et de théâtres. Nous avons voulu nous arrêter au célèbre café Brasileira, qui est presque aussi vieux que la ville, mais entre le prix exorbitant du Coca-Cola et la lenteur du service, nous préférions quitter la terrasse pour trouver un meilleur endroit où faire une pause. En marchant sur quelques rues, et passant devant ces fameux élévateurs (tramways qui montent et descendent les habitants, installés dans les rues les plus inclinées). Nous sommes arrivées au Miradoura de San Catarina qui nous offrit une vue surplombant le Tage à hauteur de ponte  25 de Abril : surprenant ! Ce petit jardin suspendu aménagé de quelques bancs et d’un point d’herbe nous satisfit un long moment…tout comme le bar ambulant servant des sangrias à moins de 2€. Après cette petite pause toute en rigolade, nous décidons de diner autour d’un pique-nique dans le parc Eduardo VII situé en haut de la ville, et à proximité de notre hôtel. lisbonne 0426

A notre grande surprise nous avons constaté que le parc n’était pas forcément fréquenté par des familles…il nous a été donc périlleux de trouver un endroit calme où diner.

Pour notre deuxième jour, nous décidons de quitter le centre-ville, pour des villages au bord de l’Atlantique. Le matin, nous nous sommes arrêtées voir la tour de Bélem située sur la rive du Tage. Cette tour nous était présentée comme le monument culturel incontournable de Lisbonne…et bien comment dire ? La vue sur le Ponte de 25 de Abril était superbe !

Avant midi nous avons repris la voiture, nous avons traversé le Tage en empruntant le fameux pont perché à plus de 100 mètres de l’eau. Une traversée très impressionnante dans  tous les sens du terme. Nous avons roulé une bonne vingtaine de minutes jusqu’à Sesimbra.

 

Sesimbra est un village de pécheur qui a presque su garder tout son charme, dont les maisons sont blanche, accolées à une colline, qui descend sur l’océan et ses plages de sables fins… l’activité de l’après-midi était toute trouvée, malgré la chaleur.

 

Nous avons voulu  nous rafraichir dans l’océan, mais seule Claire fut suffisamment courageuse pour plonger dans une eau à 15 degrés. Même par des températures caniculaires, il faut savoir que la température de l’eau au Portugal n’excéde que rarement les 20 degrés (sauf tout au sud). Ces faibles températures sont dues à son avancée dans l’océan Atlantique et au  passage de courants froids à proximité des côtes portugaises.

Après une petite balade dans le village, nous sommes rentrées sur Lisbonne en empruntant cette fois, le pont Vasco de Gama, long de 12 kilomètres. Avant de rentrer à l’hôtel nous avons visité l’Océonario, où Catherine à fortement trouvé intérêt non pas auprés des poissons mais du personnel, on a d’ailleurs faillit rentrer sans elle ! ;)  Cette visite fut très agréable car cet aquarium sait autant capter l’intérêt des petits que celui des grands ! lisbonne 0790

 

Le troisième jour nous l’avons passé à l’extérieur de Lisbonne également. Le matin nous avons visité Sintra, un joli village médiéval perché en haut d’une colline. Malheureusement le temps étant couvert nous n’avons pu admirer la vue qui paraissait si belle sur les campagnes alentour. Après cette excursion dans ce petit village pittoresque mais bien trop touristique à mon gout nous sommes parties chercher le soleil prés de Cascais.

lisbonne 0810Cascais est un ancien village de pécheur transformé en station balnéaire ! C’est bien dommage, car l’intérêt culturel et urbanistique est inexistant ! Celui des plages aussi d’ailleurs…minuscules et bien trop fréquentées ! Les bateaux de pécheurs ont été remplacés par des yachts et des voiliers, les petites maisons de bord de mer par des immeubles de résidence secondaire. Mais heureusement, nous avons trouvé un petit coin de paradis. Un restaurant surplombant une petite crique bleu azur, des poissons frais et une bouteille de vin blanc plus tard, il ne nous en fallait pas plus une superbe après-midi. Nous avons même réussi à nous baigner, l’eau de la crique étant légèrement plus chaude…et en prime un fish pédicures à l’œil ! lisbonne 0839

Nous avons ensuite roulé vers le nord, le long de l’océan, à la recherche de jolies petites plages. Nous sommes passées par l’endroit symbolique du « bout de l’Europe » …

Pour notre dernier jour nous avons flâné dans les rues de Lisbonne, à la recherche de quelques souvenirs à ramener à nos familles et amis, une dernière impression de cette ville qui nous aura tant plus pendant ces 5 jours et nous repartons vers la France, le cœur un peu lourd.

Un grand merci aux filles pour ces vacances plus qu’agréable et surtout un grand merci pour ces supers moments passés ensemble !

                                          Viva Portugal !

Repost 0
Published by charlieandcortw
commenter cet article
13 novembre 2011 7 13 /11 /novembre /2011 10:30

 

IMG 0889

 

Après des années passées à voir cette ville au travers des séries, des films,  aux informations ou dans les portes folios de certains de mes amis, je ne pouvais me refuser un séjour dans la grosse pomme, c’en était même devenu indispensable. Mars 2011 en préparant mon prochain voyage, le choix s’est donc naturellement porté sur NYC.

Après des mois d’attente, les formalités enregistrées et le séjour minutieusement préparé, nous nous sommes envolés vers JFK airport.

Les douanes franchies de façon très simpliste (bien  loin de ce que je pouvais imaginer), présentation du passeport, prise d’empreintes et photographie et nous voilà sortis ! Une heure de train/métro, nous arrivons sur Manhattan…ou plutôt sous Manhattan ! En gravissant les marches de la sortie de métro nous percevons le bruit, l’odeur, l’ambiance de cette ville aussi dingue qu’envoutante ! Premier contact avec la ville, premiers sourires sur les lèvres, premiers sentiments envers cet endroit !

Afin de rejoindre notre auberge de jeunesse située une quinzaine de blocs au nord, je me suis lancée dans un exercice périlleux et qui ne m’était pas familier : haler un taxi ! De longues minutes le bras levé, en l’agitant même par moment, mais ne donnant un résultat que peu concluant ! J’eu eus envie de sauter sur la route même à un moment, histoire d’attirer l’attention, ou du moins d’amuser la galerie ! Mais à force de persévérance ma mission fut concluante. 

Sac posés, nous voilà bien qu’épuisés, parti à l’assaut de la ville. Première étape dans un petit café, un latté et un cupcake coloré plus tard, nous voici sur Time Square ! Entre l’ambiance, la lumière et le coucher de soleil se reflétant dans les immeubles vitrés, la scène et l’émotion sont difficiles à décrire.

IMG 0043IMG 0105

Un « home made burger » dans l’estomac nous nous sommes endormis au son de sirènes et des lumières de la ville, en pensant que cette ville serait notre pour les 9 jours à venir.

 

J2 : Les yeux en l’air.

Après une bonne nuit de récupération, nous voilà partis arpenter les rues de NYC. Mais avant, un bon american breakfast, pris à Westway diner sur la 8ème.

breakfast

Après ce festin, notre grande journée de balade commence. Partis de la 8eme nous traversons Time Square pour aller à l’office de tourisme. L’office de NYC est un peu particulier, à part des prospectus on a pas obtenu de grandes informations… à la question « Vendez-vous des places pour des matchs de basket ? » on a obtenu pour réponse un simple « non ! » sans nous indiquer où on pouvait s’en procurer. Ils ont le sens du service au moins!

Puis nous avons remonté The Avenue of The Americas jusqu’à Central Park…lui aussi bien plus majestueux que tout ce que l’on a pu voir sur notre écran de télé (mais nous y reviendrons plus tard). Nous l’avons longé jusqu’à la 5ème.

 

Une visite à l’Apple Store, puis descente de la 5ème en passant devant quelques magasins de luxe où les fringues sont évidemment hors de prix et les habitudes un peu désuètes comme mettre un mannequin torse nu à l’entrée de la boutique (cf :Abercrombie and Fitch)…remarque on y est rentrée, c’est que ça fonctionne !

Nous nous sommes ensuite immergés sur le 5ème la tête en l’air pour admirer les buildings plus impressionnant les uns que les autres et qui contribue à faire de NY ce qu’elle est. Nous avons pris la 53th pour un petit itinéraire à travers la Saint Patrick’s cathédrale, le Waldorf Astoria, et le majestueux Grand Central station !

IMG 0281 

Nous avons pris notre temps dans Grand Central, le temps d’admirer le va et vient des passagers rythmés par l’arrivée et le départ des trains. Cette gare qui date de 1913 est une porte sur la ville qui accueille chaque jour un demi millions de personnes.

Après un long moment passé dans la gare new-yorkaise la plus célèbre au monde, nous avons poursuivis vers l’est et nous nous sommes rendus au bâtiment des Nations Unis. Nous apprenons ici qu’avant de choisir NYC comme ville d’accueil du bâtiment international, l’idée d’un bateau naviguant sur les océans du monde avait été émise.IMG 0345

L’idée semblait tout de même peu faisable. Sachez tout de même qu’en pénétrant dans le bâtiment des Nations Unies vous entrez en zone internationale.

IMG 0383

Après cette longue balade, et la confection d’une peluche à Build a 

Bear, la boutique la plus rigolote de NYC, un petit en-cas sucrée sur Bryant Park s’impose ainsi que quelques câlins assis au milieu de ce parc plutôt atypique.

Bryant Park est un jardin à la française de presque 4 hectares en plein 

milieu du quartier le plus dynamique de NYC. Le traverser c’est comme une bouffé d’oxygène avant d’affronter de nouveau le rythme endiablé de la ville.

Nous avons ensuite visité l’International Center of Photography où nous avons pu voir une exposition temporaire intitulée « Remember 9/11 » : Fantastique et transcendante ! Des clichés unique retraçant les jours qui ont suivi la catastrophe, des clichés très personnels à certain moment qui ne peuvent que susciter une vive émotion.

 

Nous avons ensuite voulu aller au MOMA mais à 1 heure de la fermeture, nous avons renoncés, et nous sommes rendus en haut du Rockfeller Center (Top of the Rock). Grâce au NYCity pass, acheté avant de partir sur Internet, nous avons eu accès à 6 attractions pour 60€ (soit 50% de réduction).

IMG 0504

En Haut du top nous avons pu admirer une vue unique de NYC au coucher du soleil, il était dur d’en repartir… Un bon steak sauce à la bière et nous sommes rentrés à l’hôtel.

 

J3 : à l’ombre de Central Park !

Apres une journée où nous avons eu l’impression de marcher pendant des kilomètres, nous avons opté pour une journée bien plus calme. Réveil tranquille, brunch en compagnie de New yorkais chez Penelope, puis nous sommes partis faire une petite balade dans Central Park … en vélo !IMG 0557

Rien de plus facile que de louer des vélos à l’abord du parc, mais attention aux arnaqueurs qui n’hésiteront pas à vous facturer deux fois plus cher votre location que le tarif moyen ! Nous avons loué deux vélos de ville pour 26 $ (en tout/ c’est le moins cher que nous ayons trouvé) pour deux heures ! Et nous voilà voguant à travers les allées de ce majestueux parc, d’un lac à l’autre. Majestueux ? Oui par sa grandeur déjà, puis par ses aménagements (tout le monde y trouve son compte), et enfin et surtout complètement coupé de la ville. Petite pause au milieu des sportifs du weekend, en grignotant un de ces fameux hot dog à 2$ ! (un peu moins sportif c’est vrai)

IMG 0573

Nous avons ensuite entrepris la visite du MET, mais n’étant pas de grands amateurs d’art nous avons survolé le musée…bien que très intéressant ! Le grand plus de ce musée c’est son « roof garden », soit son toit terrasse qui offre une vue incomparable de Central Park ! (sauf si vous avez un appartement sur Park avenue, mais ce n’était pas notre cas !)

IMG 0582

Pour terminer la journée, quoi de plus sympathique que de finir dans un Irish Pub à boire quelques pintes avec un match de football américain en fond sonore !! Après tous les premiers migrants étaient des Irlandais, non ?

 

J4 : Un dimanche à NYC !

 

Quoi faire ? Un gospel bien sûr ! Mais soyez plus malin que nous ! Car même si nous sommes arrivés une heure avant le début de l’office, trop de touristes étaient déjà là et nous n’avons pu participer à la messe Gospel ! Notre erreur, avoir voulu assister à un office dans une grande église, alors que nous aurions pu plus facilement rentrer dans une église de moins grande importance. Grosse déception ! IMG 0667

 

IMG 0655 Nous avons donc fait un petit tour dans Harlem, en passant sur Malcom X Streets, puis nous nous sommes rendus à la Columbia University, bien calme en ce dimanche midi. En redescendant vers le centre-ville nous avons choisi Greenwich Village pour y passer l’après-midi! Et quel choix ! Nous somme littéralement tombés amoureux de ce quartier ! Après un brunch, nous avons arpentés les rues, presque une par une, émerveillés à chaque pas dans ce village dans la ville !

IMG 0712Authentique : Voilà un mot qui résumerait bien ce petit quartier, guère bien haut, mais tout en couleur ! Paradis pour les amateurs de musique, qui y trouveront leur bonheur dans les innombrables magasins de disques, mais aussi aux fans de la série « Friends » (comme moi) qui y verront l’immeuble dans lequel était supposés vivre nos idoles !IMG 0702

Greenwich village resteras notre grand coup de cœur de ce séjour ! Fin de journée en logeant la high line récemment réhabilitée, qui nous a permis d’admirer le soleil se coucher sur l’Hudson river et derrière les buildings du New Jersey.

 

 

IMG 0817

 

 

J 5 : Lower manhattan.

 

Lundi matin 9h, quoi de mieux que de se plonger dans le quartier des finances à l’heure de l’embauche. Quelques minutes avant l’ouverture de Wall Street, nous passons devant le city hall puis nous allons prendre notre petit déjeuner sur Broadway en regardant tous les travailleurs qui courent pour arriver à l’heure ! Aperçu depuis la sortie de métro de City Hall, Ground Zéro s’offre à nous à l’angle d’un carrefour.IMG 0864

Ce vaste chantier nous saisis profondément quand on repense à ce qui s’est passé le 11 septembre. Ce n’est qu’ en étant au pied de Ground Zéro qu’on se rend vraiment compte de l’ampleur de la catastrophe, et de ce qu’on put vivre les personnes assistant à l’effondrement des deux tours. C’est un endroit où l’atmosphère est lourdement chargée, que les bruits des tracto-pelles et les fleurs déposées ne cessent de nous rappeler.  Nous n’avons pu rester bien longtemps devant, chassés par les gardes qui ne laissaient passés que les détenteurs de billet pour visiter le tout nouveau mémorial. Nous avons voulu nous en procurer, mais les réservations sont complètes pour des mois.

Nous descendons encore un peu plus vers l’extrême sud de Manhattan, et nous découvrons (à mon grand enchantement), La statut de la liberté, toute petite, qui trône fièrement sur son ile. Nous avons alors pris le ferry qui nous y conduisit dans quelques minutes, nous offrant par la même occasion une vue splendide sur le sud de Manhattan !

IMG 0980

Nous avons eu la chance de pouvoir visiter la statue de la liberté, qui quelques jours après notre visite a fermé ses portes pour deux ans de rénovation ! Un petit tour de l’ile et puis s’en va…vers Ellis Island ! Quel endroit ! Le musée est somptueux, et chargé d’histoire et d’espoir, cet espoir qu’avaient les migrants en franchissant les portes d’Ellis Island, de commencer une nouvelle vie ! … loin de la misère qu’ils connaissaient dans leur pays d’origine. Cette arrivée vers « l’eldorado » ne s’est pas fait sans surprise non plus, car pensant arriver dans une ville où les rues seraient pavées d’or, ils arrivèrent dans une petite cité toute en construction…. Une nouvelle chance s’offrait alors à ces migrants : faire partir de des bâtisseurs qui ont construits New York ! Témoignages, photos, salle d’enregistrement, salles d’examens, descriptions des étapes d’entrée sur le territoire américain, tout y est expliqué ! Superbe retour dans le passé !

IMG 0964Après avoir regagné la terre ferme, nous avons longé East River jusqu’à Pier 17, un centre commercial sans grand intérêt, mais où on trouve ce qu’on veut à manger, le tout avec une superbe vue sur le Brooklyn bridge.

Nous avons ensuite emprunté ce fameux pont pour rejoindre Brooklyn, à pied, profitant de la vue qu’on a depuis ce majestueux pont. Une fois arrivée à Brooklyn nous nous sommes reposés, en admirant la vue qu’on a depuis le Brooklyn Bridge Park ! Fabuleux !IMG 0999

Enfin pour clôturer la journée à Lower Manhattan, nous avons fait un aller-retour à bord du ferry de Staten Island pour admirer cette fameuse skyline ! (ferry gratuit avec un départ toutes 30 minutes qui offre une vue imprenable sur Manhattan).

 

 

 

 

 

 

J6 & j7: Little Italy, China town, SoHO et Chelsea.


IMG_1025.jpg

Immersion pendant deux jours dans les quartiers de NYC qui accueille des communautés minoritaires. Etape premièrement à China Town. Pour avoir visité la Chine, il s’agit bel et bien d’une petite partie de la Chine en plein cœur de Manhattan ! La communauté asiatique étant très importante ce quartier à tendance à s’étendre de plus en plus en empiétant en particulier sur Little Italy. China Town c’est comme « là-bas » ! Couleur, langue, odeur, produits, on sait plus on l’on se trouve exactement ! Et même si le quartier n’a pas grand intérêt, il toujours intéressant de le visiter pour se rendre compte de l’appropriation de l’espace de la communauté asiatique. Malgré une folle envie de nourriture chinoise nous nous sommes raisonné à ne pas y déjeuner, préférant les restaurant conviviaux et animés de Little Italy.IMG_1031.jpg
Little Italy est en effet cantonné à quelques rues ! Petit quartier typiquement italien, bien que plus touristique qu’autre chose (les italiens ayant préferés quitter Manhattan pour le Queens). Pendant notre séjour, l’Italie fêtait San Gennaro, saint patron de Naples, et donc à cette occasion, Little Italy descends dans les rues, monte le son de musique, prépare des mets typiques et succulent ! Comment résister à un plat de lasagne et des spaghettis bolognaise dont l’odeur nous poursuit à travers les rues ?!

Les jours suivants nous nous sommes promenés dans SoHO et Chelsea deux quartiers fraichement réhabilités, où les rues bordées d’arbres abritant des appartements immenses et très certainement hors de prix y constitue le principal attrait. Quartier des artistes et en particulier ceux issus du monde de l’art ont investis les lieux voilà quelques années on y exposant dans les nombreux galeries d’art !

 

J8 : Coney Island.

 

Vu dans de nombreux films et ayant le temps de nous y rendre, nous avons fait escale à Coney Island, lié  Manhattan par 45 minutes de métro. Coney Island c’est la station balnéaire des habitants de Brooklyn, et non de ceux de Manhattan qui préfèreront les plages bien plus chic des Hamptons ! A Coney Island on ne sait plus exactement à quelle époque on vit ! Les années 80  dirais-je ! Tout y est, mais rien n’est rénové, mis au gout du jour ! Entre les parcs d’attractions archaïques et les restaurants du bord de plage qui doivent être installés bien avant le choc pétrolier de 1973 ! 

IMG_0844.jpg

 

Des donuts avalés dans un café me rappelant celui vu dans le film Grease, il ne manquait plus que les serveuses en patins à roulettes ! Quelques cafés plus tard, nous sommes partis nous promener le long de la plage sur la promenade en bois ! Très sympathique ! Jolie journée passée à l’extérieure de Manhattan !


IMG_0124.jpg

Voilà la boucle est blouclée, nous avons appenté cette ville, presque rues par rues, quartiers par quartiers, passés de bons moments dans de petits cafés, dans des restaurants. Nous avons aimé cette ville, nous l'avons adoré même! il nous reste de supers souvenirs, des petits moments à nous aux quatres coins de NYC que nous n'oublierons jamais je l'espère!

Repost 0
Published by charlieandcortw
commenter cet article
11 novembre 2011 5 11 /11 /novembre /2011 15:37

Un weekend end à rallonge, une envie de prendre le large, un coup d’œil à toutes nos possibilités, et notre choix se porte sur la Cantabrie ! Pourquoi ? Pour son côté sauvage à la fois mais aussi pour ses aménagements maritimes et montagnards ! Car quoi de plus appréciable qu’au cours d’un même séjour, de pouvoir combiner océan et montagne ? Nous voilà donc partis direction Santander. La frontière passée, un goût de vacances et une envie de poissons frais se font sentir.

IMG_0139.jpg

Situé à 2H30 seulement de notre chère côte basco-landaise, le voyage est bref et on occupe le peu de temps de trajet à planifier ces 3 jours. Arrivée à Soto de la Marina, à proximité de Santander, nous faisons escale dans un petit resto de bord de mer. 14H, heure locale pour déjeuner. Un apéritif, et du poisson frais du jour, un vrai régal…le tout sous un soleil printanier … même si nous sommes le 30 octobre !

 Après-midi détente, en balade le long de la côte de Soto de la Marina à Liencres, partant à la découvert de paysages à couper le souffle.

IMG_0154.jpg

19h, le soleil se couche sur l’océan, nous décidons de partir sur Santander pour visiter la ville de nuit. Un tour à El Sardinero, la plage de la ville, nous longeons ensuite le port où la vielle ville commence à s’animer, c’est l’heure des tapas ! N’ayant aucune résistance à prendre part à la tradition, nous nous installons dans un petit bar dont le comptoir est recouvert de tapas aussi apetissant les uns que les autres…choix cornélien ! Une sangria (où devrais-je dire un demi litre de sangria) et que quelques tapas plus tard, il est l’heure de découvrir  l’hôtel que nous avons réservé.

IMG_0162.jpg

Un hôtel rural (El Jardin) très sympathique,  joliment aménagé et situé à proximité de l’océan, voilà une très bonne adresse à retenir ! Et un accueil des plus amicales malgré notre espagnol disons inexistant…

Le lendemain, nous choisissons de partir à l’extrême ouest de la Cantabrie et de commencer notre visite par San Vicente de la Barquera, port de pêche des plus traditionnels et vivement décrit comme les plus typique de la région ! Une merveille !

 

 

 

 

 

Depuis le port du village nous avons à notre gauche l’ouverture sur un océan bleu profond et sur notre droite les montagnes dont les sommets commencent à être enneigés… une vue panoramique digne d'une carte postale.

IMG_0182-IMG_0187.jpg

Nous avons poursuivis notre itinéraire en revenant vers l’est (vers Santander) le long de la côte très accidentée, qui lui donne un caractère encore plus sauvage.  Escale à Comillas, village également situé sur le bord de mer, avec un port un peu moins intéressant que le précèdent, mais qui abrite le Palacio de Sobrellano. Bâtiment de style gothique construit à la fin 19ème, qui n’est malheureusement pas suffisamment entretenu pour nous montrer sa beauté originelle. Ce fut également une escale culinaire, où une fois de plus nous avons choisis du poisson, et pas n’importe lequel : un très bon steak de requin !

IMG_0195.jpg

 

La journée s’est poursuivie à Santillana del mar, un village pittoresque, qui nous ferait presque replonger des siècles en arrière. Comme tous ces villages un peu atypique, il est exceptionnellement touristique et de nombreux commences de bric à bras pour touristes sont venus ternir ce village qui en perd presque son âme.

Poursuite et fin de la journée par une séance shopping dans Santander.

Le lendemain, avant de reprendre le chemin du retour, nous décidons de passer la journée dans le sud de l’état autonome de Cantabrie, c’est-à-dire dans les montagnes ! Nous avons pris la route direction Reinosa. D’après les conseils de notre hôte, nous devions impérativement voir Barcena Mayor. Au moment des explications, nous n’avions pas vraiment compris pourquoi il était si indispensable de faire une escale dans ce petit village à peine visible sur la carte routière, mais en y arrivant nous avons vite compris où notre logeuse voulait en venir. Un village perché en haut d’une montagne avec une vue imprenable sur les forêts aux couleurs de l’automne, un village en pierre, où la route s’arrête, où le bruit du ruisseau berce les allers et venues des quelques irréductibles villageois, qui ont choisi cette vie coupée de tout ou presque. Une visite qui devait durer quelques dizaines de minutes s’est transformée en escapade amoureuse de plusieurs heures, avec un déjeuner sur une terrasse surplombant la rivière, qui est certainement bien plus calme qu’en période de fonte des neiges. Au menu, garbure de « là-bas », un filet de bœuf des plus tendres et goûtus qu’il m’est été donné de manger, le tout accompagné un agréable petit vin rouge…on a même évoqué l’idée de rester vivre là bas !

Toutes les bonnes choses ayant une fin, nous avons dû repartir. Poursuivant notre route vers le sud pour rejoindre Reinosa nous avons longé le lac del Ebro avant de reprendre l’autoroute vers la France. Cet immense lac entre les montagnes nous a donné l’impression d’être ailleurs, en Irlande peut être !

Fin de séjour dans ce petit coin de l’Espagne encore peu fréquenté, coincé entre terre et mer, entre océan et montagne, entre urbanisme et nature. Un petit coin de paradis, comme nous en cherchions à proximité de la frontière française. 

IMG_0176.jpg

Repost 0
Published by charlieandcortw
commenter cet article
25 octobre 2011 2 25 /10 /octobre /2011 16:01

Ceci est le premier article de votre blog. Il a été créé automatiquement pour vous aider à démarrer sur OverBlog. Vous pouvez le modifier ou l'effacer via la section "publier" de l'administration de votre blog.

Bon blogging

L'équipe d'OverBlog

PS : pour vous connecter à votre administration rendez-vous sur le portail des blogs OverBlog

Repost 0
Published by OverBlog
commenter cet article

Qui Est Charlie?

  • : Le blog de charlie
  • Le blog de charlie
  • : j'ai fais le choix de vivre mes voyages et non de les rêver... Mais le bonheur n'est entier que s'il est partagé.
  • Contact

Liens