Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 mars 2012 5 23 /03 /mars /2012 22:47

 

La Thaïlande est un grand pays, pas forcément par la taille de son territoire, mais par l’ampleur de ce qu’elle a à offrir ! Pendant l’élaboration de notre itinéraire on a choisi de parcourir quelques îles du sud de la Thaïlande ; quelques ? On aurait préféré toutes les visiter mais on avait qu’une dizaine de jour. Pourquoi avoir choisi les îles plutôt qu’une autre région du pays ? Premièrement c’est incontournable, la Thaïlande recense un très vaste nombre d’îles toutes aussi paradisiaques les unes que les autres et deuxièmement depuis le temps que j’ai en guise de fond d’écran sur mon ordi la photo d’une plage de sable blanc avec ses cocotiers prise par un photographe chanceux en Thaïlande, je me devais de la remplacer par un cliché que j’aurai pris moi-même.

Ko-Phi-Phi-Ko-Lanta-Ko-Lipe-0302.jpg

 

Kho Phi Phi : vomiting young English tourists! What else?


        Sous ce nom sont rassemblées les îles de Phi Phi Don, qui est la plus grande et la seule à être habitée et Phi Phi Ley, qui est décrite comme une des îles les plus belles du monde et que vous avez surement vu au travers du film « la plage » (si si souvenez vous de Di Caprio jeune !). Malgré les remarques plutôt négatives qu’on avait pu lire, voir et entendre sur cette île : bondée, archi touristique, plages sales, bruyante, chère,… nous avons tout de même choisi d’y aller faire un tour, car cette même île est aussi dotée un relief exceptionnel, ainsi que d’un point de vue qui laisse sans voix, les plages sont blanches (de ce que les serviettes des touristes nous laisse entrevoir) et l’eau azure et remplie de jolis poissons multi colores ! Ko-Phi-Phi-Ko-Lanta-Ko-Lipe 2380

 

          Nous avons donc pris le ferry depuis Krabi pour accoster 2 jours sur Phi Phi Don ! L’arrivée sur le pont d’embarquement où des immenses ferries remplis de touristes accostés nous a laissé perplexe… il faut payer pour rentrer sur l’île (soit disant pour maintenir l’île propre……………………………….. à bon ? c’est l’endroit le plus dégueu qu’on ait vu jusqu’à présent) puis des dizaines de rabatteurs pour les hôtels se jettent sur nous ! Etant donné que nous avions au préalable réservé notre hôtel nous nous sommes dirigées vers le gars appartenant au notre…une grande côte plus tard on a découvert notre chambre dans bungalow avec vue sur la baie, très agréable ! Nous sommes allées à la plage de Tonsai, unique village qui se tient étroitement entre les deux baies. Cette plage très chargée, sans ombre et plutôt sale (du moins avec de sacrés odeurs de poubelles) nous a pas convaincu. On était assez déçues à ce moment-là d’avoir quitté le calme et la beauté de Krabi pour cette île qui n’a rien de paradisiaque ! Le soir, après avoir diné, on s’est fait « rabattre » par un jeune anglais dans un bar, cocktails à moitié prix : c’était pour nous ! Après tout l’activité principale de Phi Phi s’est de boire, alors on ne pouvait pas refuser ! Beaucoup de cocktails et un bucket (un seau en plastique contenant 1 litre d’alcool fort et son accompagnement) plus tard, nous sommes rentrées nous coucher en constatant que même la fête ils ne savaient pas franchement la faire !

En résumé, à Phi phi venez y entre potes, si possible anglais (question d’acception), des dolipranes plein le sac et un maillot de bain, non pour vous baigner (car vous dormirez toute la journée) mais pour sortir dans les bars (tenue adéquate quoi !) !

 

        Nous ne voulions pas nous laisser berner par cette image de l’île, alors dès le lendemain nous sommes montées de bonne heure en haut du view point (plutôt dur l’ascension !!!) mais quelle vue !! Puis, nous avions lu sur le Routard qu’en marchant au travers de la jungle et en escaladant un peu on pouvait rejoindre une magnifique plage (à une trentaine de minutes du view pojnt, sentier grossièrement balisé). Alors pour la première fois du séjour on a ôté nos tongs pour chausser nos baskets et en avant ! Le parcours fut long, fastidieux voire dangereux (pour les bêtes qui trainent) mais le résultat était au bout : une petite plage peu fréquentée, belle, azure, propre ….et Calme !!! On a passé l’après-midi à bronzer (ou cuire), se baigner, et regarder les milliers de poissons peu farouches qui venaient nous grignoter les pieds ! Le paradis ! Comme toutes les bonnes choses ont une fin, nous avons dû parcourir le chemin inverse pour rentrer et avec la tombée de la nuit des milliers de moustiques géants nous suçaient le sang pendant notre ascension à travers la jungle : même le paradis se paye ! Je ne suis pas forcément croyante, mais dans les moments difficiles je m’en remets à une divinité et ici, dans cette jungle j’ai en effet prié pour ne pas croiser un serpent ou un iguane de ma taille !

Ko-Phi-Phi-Ko-Lanta-Ko-Lipe 0275        Un petit conseil : venez à Phi  Phi si vous avez le temps, car il en faut, non seulement pour y venir (temps de trajet en ferry) mais aussi pour aller sur les plages de rêve ! Eviter de venir avec des enfants, car l’île étant très accidentée, il sera compliqué pour eux de marcher dans la jungle, et de même pour les personnes d’un certain âge, car gravir une colline par 40° autant dire qu’il faut un cœur solide ! Nous n’avons pas tenu à visiter Phi Phi Ley, car nous aurons eu des milliers de touristes sur notre photo de « la plage » et payer un prix très fort pour visiter une île où apparemment on a plus de place pour sa serviette ça ne nous intéressé pas !

Rappelons aussi que cette île fut durement touchée par le tsunami et on y a déploré un très grand nombre de morts et de disparus. En étant au view point, avec la vue sur les deux entrées de mer, on n’a pu s’empêcher d’imaginer la folie de l’événement.  Depuis, tout a été reconstruit au point où on ne voit aucun passage du tsunami, le village paisible a laissé place (d’après les dires) à un village bétonné, qui ne cesse de croitre et attirant chaque année un peu plus de jeunes touristes venant y vivre la nuit.

 

Ko Lanta : île mystique.

Ko-Phi-Phi-Ko-Lanta-Ko-Lipe 2448

 

            De passage 24h sur l’île bien plus sauvage de Ko lanta, nous retiendrons que si on devait refaire un jour un séjour en Thaïlande on privilégiera  cette île plutôt que Phi Phi… sauvage, nature, habitée par des éléphants, j’ai tout de suite été envoutée par cette île mystique. Malheureusement, avec notre programme chargé, nous y sommes juste passées. Ko-Phi-Phi-Ko-Lanta-Ko-Lipe 0474L’arrivée sur le pont d’embarquement en ferry fut bien plus calme que celle à Phi Phi. Nous avons pris un de ces scooters améliorés pour nous conduire jusqu’à l’hôtel situé au sud de l’île. La route étant longue notre chauffeuse (oui les femmes aussi pratiquent ce métier)  nous a laissé prendre un pick-up. Nous avons passé la nuit au Top view hotel ! Avec un nom pareil on s’est dit que la vue serait fabuleuse…et elle l’était ! Une sorte de terrasse aménagée au-dessus de la mer offrait une vue de premier choix sur le coucher du soleil. Mais pour l’heure nous avons (enfin !!) fait une balade à dos d’éléphant. Sur cette île on trouve des éléphants dont certains sont dressés pour accompagner des touristes au cours d’une balade dans la jungle. 

Ko-Phi-Phi-Ko-Lanta-Ko-Lipe 2431

Nous voilà donc sur le dos d’un joli pachyderme à nous balader pendant une bonne heure dans une partie de l’île ! Cette balade fut très impressionnante ! Un très bon moment. De plus on avait vraiment le sentiment que les animaux étaient bien traités (ce qui n’est pas toujours le cas en Thaïlande). 

Après la balade nous avons eu le gouter offert : un demi-ananas à proximité des éléphants ! Il n’y a pas à dire : ils sont sacrément imposant ces animaux !! 

          Suite à notre balade nous sommes rentrées à l’hôtel, un petit tour à la plage et nous avons passé la soirée sur la terrasse à boire un cocktail en compagnie d’un merveilleux coucher de soleil. L’hôtel organisé ce soir-là un barbecue, donc nous avons mangé du poisson bien frais ! Malheureusement c’est tout ce que nous pouvons raconter de Ko lanta ! Mais j’espère très sincèrement pouvoir y repartir un jour. Le lendemain notre speed boat nous attendait sur le pont direction Ko Lipe, à 3 heures de Ko Lanta, ultime étape de notre voyage en Thaïlande.

 

 

Ko Lipe : un atoll sous les tropiques!

Ko-Phi-Phi-Ko-Lanta-Ko-Lipe 0487

         Nous avons quitté le cœur gros, Ko Lanta pour nous rendre sur l’île de Ko lipe. Situé dans l’archipel de Tarutao à la frontière avec la Malaysie, cette île encore préservée et suffisamment équipée pour vous offrir un beau cadre de vacances. Certes certains irréductibles vous diront que c’est trop pollué de touristes, mais très franchement par rapport aux autres lieux visités on avait presque l’air d’être seules, presque étant le mot clé de la phrase. Cette île étant loin de tout et encore peu fréquentée, attendez-vous à payer un peu plus chère que dans le reste de la Thaïlande, mais qu’importe, ici on est loin, les réseaux internet fonctionnent mal, on n’a que la mer à perte de vue et la barrière de corail qui entoure l’île ! (comptez 60 par personne le billet aller-retour, et au moins 60€ la nuit dans un hôtel).

Ko-Phi-Phi-Ko-Lanta-Ko-Lipe 0498

            La seule chose un peu (beaucoup par nuit d’insomnie) angoissante c’est de ce dire qu’étant donné que l’île est plate comme une crêpe, en cas de tsunami, l’île sera entièrement dévastée ! Un autre avertissement, ne venez pas ici si vous avez la phobie des reptiles…s’en est envahis ! Pas de panique non plus, si vous les laissez tranquille, ils vous laisseront aussi ! Nous avons grossièrement fait le tour de l’île mais ce n’est que le second jour où que nous avons découvert la plage de sunrise beach. Un petit coin de paradis aussi bien sur terre (ou sur sable) que sous mer. Car en effet c’était notre ultime jour pour nous initier au snorkeling (plongée avec palmes masque et tuba) et ainsi voir les fonds marins thaïlandais et ses immenses richesses. Nous avons vu de magnifiques et surprenant petits poissons de multi colores, et même si j’angoisse à l’idéeKo-Phi-Phi-Ko-Lanta-Ko-Lipe 2532 d’être sous l’eau, je ne pouvais me résigner à remonter à la surface. Bien sûr il faut faire attention aux petits requins et autres poissons qui n’hésiteront pas à venir vous surprendre ! Également, la grosse découverte des fonds marins fut les oursins, ou plutôt les oursins géants ! 

 

                                                                                                                                           Dans les agences de location de masques et tuba, les moniteurs nous mettent en garde face à ses oursins, car certains sont tellement venimeux  

Ko-Phi-Phi-Ko-Lanta-Ko-Lipe 0555qu’une seule piqure pourrait conduire au décès. A ce moment-là on a prié pour ne pas en croiser, cependant en plongeant nous avons découvert que ces oursins étaient partout et tapissaient le fond marin ! Ce moment a été un véritable émerveillement qui a su dépasser tous mes vieux démons ! À recommander fortement !

 

               Le soir nous nous sommes baladées sur la walking street, et l’unique ! Cette rue qui traverse l’île (à peine 2 kilomètres de large) est jonchée de restaurants qui vous serviront d’excellents poissons frais, mais aussi de boui-boui à touristes et les fameux salons de massages ! Après s’être offert quelques soins et un massage… et des mojitos, nous sommes rentrées dans notre bungalow sur la plage pour vivre une nuit très agitée ! Au petit matin nous avons quitté non sans peine l’île de Ko lipe, en regardant derrière nous jusqu’à ne plus la voir, le cœur serré !

 

 

 

Notre voyage touchant à sa fin, un vol entre Hat Yat et Bangkok plus tard, nous arrivons épuisée mais non malheureuses de retrouver une chambre d’hôtel avec une vraie douche !!  A vite pour la dernière saga de notre séjour en Thaïlande !

Ko-Phi-Phi-Ko-Lanta-Ko-Lipe 0576

Partager cet article

Repost 0
Published by charlieandcortw
commenter cet article

commentaires

Alexia 27/01/2015 00:03

Bonjour,

J'aimerai avoir les mêmes informations qu'Elodie, quel est le nom ou l'endroit où vous avez pu faire de l'éléphant ?
Je redoute de les voir avec des chaînes ou des blessures......et ça c'est niet.....

Merci de votre réponse, et étant tombée par hasard sur votre blog, c'est un régal de vous lire !

Alexia

Elodie 07/11/2014 15:34

Bonjour,

Je serais intéressée de savoir où vous avez pu faire cette ballade en éléphant. En effet, je prépare notre voyage en Thaïlande et j'ai beaucoup de mal à trouver un endroit où les éléphants ne sont
pas maltraités. :/

Merci de votre retour,

Elodie

Dubois 03/03/2014 16:04

Bonjour Charlie,
Mon fils aîné vit à Bangkok et je vais lui rendre visite le 18/3 prochain.
Je souhaite aller sur l'île de Koh Phi Phi dont vous dites tellement de bien.
Y a-t-il des cabanes (pas dans les arbres) à louer au bord de l'eau svp car je souhaite me reposer ayant été opérée du genou j'ai besoin surtout de nager et de repos;
Merci pour votre réponse que j'espère assez rapide.
Véronique Dubois

Qui Est Charlie?

  • : Le blog de charlie
  • Le blog de charlie
  • : j'ai fais le choix de vivre mes voyages et non de les rêver... Mais le bonheur n'est entier que s'il est partagé.
  • Contact

Liens